El Quseir – Février 2017

Nous voici partis pour l’Egypte, plus précisément à El Quseir, entre Hurghada (140 km) et Marsa Alam (60 km).

capture-decran-2017-02-12-a-16-09-40

Départ de Genève avec Turkish Airlines en direction d’Hurghada, avec un arrêt à Istanbul. Vol le moins cher au moment de la réservation, car EasyJet commence à voler depuis Genève à partir d’avril.
Le problème avec ce vol, est la courte escale à Istanbul (1h45 d’attente), et si le premier vol a du retard, la connexion est (très) courte. Ce qui ne nous a effectivement pas réussi, vu qu’on a décollé avec 30 minutes de retard de Genève.

Arrivés à Hurghada à 4h du matin, on passe l’immigration ($25 pour le visa) et on s’installe en attendant nos bagages. A ce moment là, on nous informe que nos bagages ne nous ont pas suivi depuis Istanbul… Jolie surprise pour un début de vacances. Il faudra venir les récupérer à l’aéroport le jour d’après (toujours sympa de faire 4 heures de route dans le désert).

Avec un jour de retard, on peut commencer nos vacances en mode soleil, plage et plongée.

Nous avions choisi l’hôtel Rohanou Beach Resort & Ecolodge, car il est relativement bon marché comparé aux autres resorts de la région et les photos et commentaires nous ont plu. Chambre spacieuse, bien nettoyée et parfaite pour notre petite semaine de vacances. L’hôtel propose la pension complète et demi-pension. Pour notre part, la demi-pension a été amplement suffisante, avec un bon buffet de petit déjeuner et souper, de quoi tenir la journée.

Donc, une fois nos bagages arrivés et installés dans la chambre d’hôtel, on peut enfin commencer nos vacances et, surtout, la plongée (c’est quand même pour ça qu’on est là). Bien entendu, il faut toujours faire la plongée check, avant de savoir si on peut plonger tout seul. C’était une très jolie première plongée avec le guide, on a pu un peu se familiariser avec le récif. A notre sortie de l’eau, on rencontre un gentil couple d’allemands, dont le mari plonge aussi beaucoup. Vu qu’on était hors saison, il était tout content d’enfin trouver d’autres plongeurs à qui il pourrait se joindre. On se met d’accord pour faire une plongée de nuit le soir même.

C’est la deuxième fois qu’on plonge en mer rouge et dès les premières plongées on se souvient à quel point c’est magnifique! Notre ami allemand avec ces 600 plongées à l’œil entrainé et nous trouve des nudibranches et des crevettes aux couleurs incroyable. Les plongées de nuit sont toujours aussi riche mais fraîche! On trouve vite notre petite routine plongée, repos sur la plage (on commence nos cours d’espagnol), on s’occupe des chiens de la plage d’à côté.

Bilan de la semaine: Du soleil en Février ça fait un bien fou, des plongées magnifiques, de belles rencontres! On veut pas rentrer!!!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :