Thimphu

Pour notre troisième jour de découverte du Bhoutan, on se retrouve à Thimphu, la capitale du pays. Cette ville compte environ 80’000 habitants et énormément de bâtiments du gouvernement, dont le palais royal.

En voyant le palais, très petit comparé aux autres bâtiments, notre guide nous explique que leur roi est en fait très modeste et n’a pas besoin de vivre dans une énorme maison. Après avoir entendu beaucoup de récits sur leur actuel roi, on se rend compte qu’il est effectivement très proche de son peuple et prend vraiment bien soin des bhoutanais.

Visite de l’école d’arts

On commence par visiter l’école d’arts de Thimphu. Cette école permet aux jeunes qui n’ont pas pu poursuivre leurs études d’apprendre les différents arts du pays (peinture, sculpture sur argile et argent, broderie et couture,…). Karma nous explique qu’à la fin des études d’arts, la plupart des jeunes peuvent se mettre à leur compte. À savoir aussi qu’il faut 6 ans d’études pour maîtriser tous les arts… assez impressionnant !

On admire les jeunes élèves sculpter de magnifiques statues du Bouddha, qui seront ensuite vendues aux marchés pour financer l’école (car les élèves ne paient pas les études !).

Buddha Dordenma ou big sitted Buddha

On reprend la voiture pour monter sur une colline où se trouve le Buddha Dordenma. Cette statue, 51 mètres de haut, est une des plus grande statue du Bouddha. Elle a été crée suite à une vision d’un maître bouddhiste, qui avait prédit qu’une statue géante de Bouddha serait construite au Bhoutan.

Karma nous explique qu’actuellement, le Chief Abbot (grand chef des moines) donne une lecture des mantras qui retracent l’histoire du Bouddha (la lecture dure quand même trois mois 😳). Effectivement, on arrive à l’entrée et on découvre des centaines et des centaines de moines, venus assister à la lecture (pas tous font les trois mois). Ils dorment proche du temple, dans des tentes de fortune fabriquées juste pour la cérémonie. On se fait entraîner avec eux, parmi leurs prières, autour du temple sur lequel se trouve la statue, c’est un moment exceptionnel ! À savoir aussi qu’au Bhoutan, on doit toujours tourner dans le sense des aiguilles d’une montre autour d’un monument sacré, autrement, les bhoutanais risquent de mal le prendre !

On rentre ensuite dans le temple. À nouveau, la beauté du temple nous marque. On y voit des milliers de statues en bronze du Bouddha, qui représente chacune un donateur du temple, c’est tout simplement magnifique… Les bhoutanais prient et font des offrandes. La lecture des mantras se fait, du matin au soir, depuis un autre temple où seul le chef peut aller. La lecture des mantras résonne dans tout le temple par des hauts parleurs. Des centaines de moines l’écoute et prie avec lui sous des tentes.

On reprend la voiture pour retourner en ville et visiter la stupa qui commémore le 3ème roi du Bhoutan, celui qui a permis d’ouvrir les frontières, c’était effectivement un roi très aimé dans le pays. À l’intérieur de cette stupa, on tombe sur des moines en pleine cérémonie, qui chante les mantras et jouent de la musique. Deux cérémonies se passent en même temps au 2ème et au 3ème étage du temple. Notre guide nous explique que les cérémonies sont différentes, car il s’agit de deux différentes « écoles » du bouddhisme.

Stupa commémorative 3ème roi

Les visites continuent avec un temple uniquement pour les nonnes (c’est une minorité), qui sont vêtues et rasées comme les moines.

Temple de nonnes

Le lendemain, notre chauffeur nous amène au pied d’une montagne, sur laquelle on trouve un autre temple, qui sert de lieu de méditation pour les jeunes moines. En fait, pour devenir moine, il existe des écoles, au Bhoutan, qui durent un peu plus de 3 ans (en fait 3 ans, 3 mois, 3 semaines et 3 jours). À la fin, les moines peuvent décider de continuer et du coup partir méditer pendant 3 ans encore dans un temple.

On commence la petite marche (histoire de se maintenir en forme 😉), qui nous emmène jusqu’en haut. Il y a beaucoup de différentes statues dans ce temple, dont une en particulier qui nous a marqué. Celle d’une figure importante du Bouddhisme au Bhoutan, qui serait venu méditer sur cette montagne. Un moine nous explique que le corps de cette statue est encore chaud, comme si il était encore vivant.

On redescend tranquillement jusqu’à notre voiture pour retourner au centre de Thimphu, où on va visiter le week-end market, un marché couvert plein de fruits, légumes, céréales et autres fabrications artisanales locales. On y trouve vraiment de tout, allant de l’encens, au riz, en passant par des piments ou des morceaux de yak séchés (ça donne pas du tout envie…).

Karma nous fait ensuite visiter un terrain de tir à l’arc, où des archers s’entraînent pour la compétition. On est vraiment impressionné de la précision avec laquelle ils tirent leurs flèches (à savoir que certains utilisent toujours un arc traditionnel, en bambou).

Dzong de Thimphu

Le Dzong de la ville est un des plus important du pays. On y trouve une grande partie de l’administration du gouvernement. C’est pour ça qu’on doit attendre sur le parking, jusqu’à ce les employés soient partis et que les touristes puissent le visiter. On fait la file pour pouvoir passer la sécurité. Ça se bouscule, ça pousse un peu de partout pour passer devant, mais on réussi quand même à se frayer un chemin pour y entrer.

L’intérieur du Dzong est immense, on se trouve dans une cour, sur laquelle on trouve la tour principale (qui sert de protection au chef du Dzong en cas de guerre) ainsi qu’un temple. En fait, on ne peut visiter qu’une toute petite partie du bâtiment, y compris le temple. On arrive dans le temple, l’odeur d’encens est toujours présente et les dorures des statutes et décorations colorées nous font briller les yeux. Au bout de quelques minutes, on entend des coups sur le sol, un moine est en train de taper avec son bâton afin d’appeler tous les moines à la prière. Quelques secondes plus tard, on voit entrer près d’une cinquantaine de moines, tous habillés avec leurs écharpes rouges. Ils s’asseyent et commencent à chanter les mantras bouddhistes. C’est vraiment très envoûtant, on reste là, figé pendant plusieurs minutes à les écouter…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :