Parc national de Khao Yai

Nous avons découvert le plaisir de prendre les bus VIP en Thaïlande, de Chiang Rai à Bangkok. Ces bus, 2 étages climatisés un max, nous ont fait penser à la business class en avion: TV avec films, sièges inclinables (on était presque couché!), stewart qui t’amène de l’eau, du thé et des snacks… c’était le top.

Arrivés à Bangkok, nous prenons un minivan pour rejoindre Pak Chong, ville proche du parc de Khao Yai.

En ayant réservé deux nuits ainsi que 1.5 jours de trek avec la Greenleaf Guesthouse, ils sont venus nous chercher directement à notre arrêt de bus. On arrive donc en fin de matinée, on s’installe et on mange un truc avant le départ pour la demi-journée de découverte de la région (départ à 15h).

La guesthouse est super, il y a un resto super bon qui coûte rien, beaucoup de chambre avec salle de bain privée, et ils sont réputés pour organiser les treks au parc national.

15h, on est au taquet pour commencer notre première demi-journée de visite. Nous sommes une dizaines de personnes avec un guide au top, qui parle un super anglais. On commence par une petite baignade dans des sources naturels, ça fait un bien fou (ben oui, ça fait plus de 2 mois qu’on vadrouille et c’est la première fois qu’on peut mettre les maillots!). Une bonne eau fraîche qui nous redonne de l’énergie.

Suite de la visite dans une grotte. Nous descendons et découvrons des petits temples bouddhistes, où les moines viennent se recueillir, une fois les touristes partis. Nous avançons à la frontale, presque à quatre pattes parfois, pour découvrir quelques chauves-souris, vivant dans la grotte. Notre guide nous dit d’éteindre toutes nos lampes (on commence un peu à flipper…). Mais c’est quand même impressionnant de savoir qu’il y a pleins de chauves-souris, de les entendre battre des ailes autour de nous, sans qu’aucune ne nous touche.

La grotte est apparemment remplie de petites bêtes en tout genre. On croise des tarentules et aussi une espèce d’arraignée scorpion (pas dangereux, on vous rassure). D’ailleurs notre guide trouve assez drôle de déposer l’arraignée-scorpion sur les filles (bras ou même visage 😳), Julie en garde un super souvenir je pense… Mais comme il dit: « it’s OKAAAAYYYY… no problem ».

A la sortie de la grotte, on reprend les voitures pour aller voir les chauves-souris sortir pour leur chasse nocturne. Apparemment, il y aurait 2 millions de chauves-souris qui sortent d’une grotte durant presque 50 minutes. Le spectacle est magnifique, nous entendons le bruit des ailes et les petits cris qu’elles poussent, c’est impressionnant.

Petit snack avant de repartir, ananas et pastèque frais. Notre guide trouve un petit serpent, qu’il s’empresse de nous montrer. Sur la route du retour, le chauffeur ralentit et s’arrête au milieu de la route… le guide sort de la voiture en criant: « descendez vite, prenez une lampe de poche, vite… ». On comprend pas trop, mais en éclairant dans le champs de maïs, on voit un énorme serpent… Tout le monde sort en vitesse, armé de lampes et d’appareils photo. On trouve un python birman d’un peu plus de 2m de long et juste à côté, un pauvre petit chat… Heureusement, on pense avoir sauvé le chat en arrivant près du serpent avec toutes nos lampes 😄. Un grand moment, dans ce champs de maïs au clair de lune, à prendre des photos de cet énorme serpent.

Retour à la guesthouse, conquis par cette journée, pour un bon Pad Thai et une bonne nuit de sommeil avant d’attaquer la journée dans le parc national.

Le lendemain, nous partons à 8h avec un gros camion-bus, pour découvrir le parc. Environ 30-40 minutes de route avant d’y entrer. Une fois à l’intérieur, nous commençons par nous arrêter à un point de vue, magnifique vue dans la vallée du parc avec la jungle à perte de vue. On trouve aussi quelques singes autour des voitures.

On reprend la route et on s’arrête au milieu de nulle part, avec d’autres touristes, au bord de la route. Notre guide nous montre tout en haut des arbres, un gros gibbon qui mange. Puis, juste à côté, un Great Hornbill, c’est magnifique.

Le parc de Khao Yai fait un peu plus de 2’000 km2 de superficie et on y trouve des singes, gibbons, environ 200 éléphants sauvages, tigre, ours, crocodile, ou encore plus de 300 espèces d’oiseaux. En effet, on a pu croisé pas mal de magnifiques petits oiseaux.

On arrive enfin au départ du trek dans la jungle. Alors, il faut savoir qu’après 9 jours de trek au Népal, plus rien n’est un trek pour nous 😄. On va marcher 2-3 heures sur un sentier dans la jungle, mais avec la promesse de voir plein d’animaux. Pour en rajouter à notre style de ouf, on doit mettre des sur-chaussettes, pour se protéger des sangsues. La ballade est magnifique, on longe une rivière dans une végétation très dense. Nous nous arrêtons près d’une première cascade.

Sur la suite du sentier, nous croisons beaucoup de panneaux « baignade interdite – danger crocodile ». Bon, on est presque sûr de pas en voir, parce que c’est toujours comme ça… On voit un serpent d’eau au-dessus de la rivière, posé sur une branche. Vu qu’on est 3 à être resté en arrière, on s’est un peu éloigné du groupe (ce que le guide nous a bien dit de ne pas faire 😂). En rejoignant les autres un bout plus loin, on entend « crocodile, crocodile », on a de la peine à y croire. Et pourtant, juste en face sur l’autre rive, un gros crocodile se dorait la pilule au soleil. Magnifique…

On continue la marche jusqu’à un petit endroit sympa sur la rivière, où on se pose pour manger notre lunch. Plein de beaux papillons nous tiennent compagnie.

Après notre petite marche dans la jungle, on arrive enfin à la plus célèbre cascade du parc national, la Haew Suat Waterfall. Elle est surtout célèbre grâce à un film très connu, La Plage, où le beau Léonardo Di Caprio a sauté depuis le haut. Malheureusement pour nous, on ne pourra pas reproduire la scène du film, car la baignade n’est plus autorisée…

Notre guide nous emmène ensuite voir une seconde cascade, la Haew Narok Waterfall, un peu plus impressionnante. C’est vraiment un endroit super tranquille et calme, avec peu de touristes.

Haew Narok WaterfallEncore un papillon...

Retour direction la sortie du parc en fin de journée. Tout le monde est un peu triste, car nous n’avons malheureusement pas vu d’éléphants ce jour-là… Mais on doit avouer que c’était une magnifique journée quand même.

Dernière soirée à la guesthouse avant de partir direction Bangkok pour la fin de notre voyage en Thaïlande.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :