Ushuaia, el fin del mundo

Nous quittons la Nouvelle-Zélande, petit pincement au coeur au moment de rendre notre van, là c’est vraiment fini. Un très long voyage nous attend. Soit un vol d’1h30 entre Christchurch et Auckland, puis 10h d’avion pour atteindre Santiago du Chili (16h de décalage horaire 😴), puis 18h d’attente (on a craqué pour une chambre d’hôtel), ensuite vol jusqu’à Buenos Aires et enfin 3h de vol jusqu’à Ushuaia qui est dans le même pays que Buenos Aires mais à plus de 3000km quand même!

Enfin! On est (presque) au bout du monde! Ushuaia est une petite ville en terre de feu. Terre de feu, pourquoi? Lorsque Magellan arriva à l’extreme sud de l’Amerique, il vit des feux de camps des indiens Yamanas. Il l’appela Tierra del Humo ( la terre de fumée). C’est Charles Quint qui la rebaptisa Terre de Feu en disant tout simplement qu’il n’y a pas de fumée sans feu!

Ushuaia (el fin del Mundo comme les Argentins la surnomme) est la porte d’entrée de l’Antarctique. Il y a une ville encore plus au sud (Puerto Williams, pratiquement inhabitée) mais qui appartient au Chili, on est passé devant en bateau.

Nouveau tampon dans le passeport

Le soleil est là à notre arrivée, mais on se rend vite compte que c’est pas ici qu’on va avoir trop chaud! La ville est construite sur une colline, il y a une rue principale qui fait penser aux grandes stations de ski suisse avec pleins de magasins de montagnes et bien sûr un hardrock café!

Nous rencontrons Marisa qui est la propriétaire de l’auberge de jeunesse où on dort, Torre al sur. Super cool et sympa, l’auberge est top, elle nous explique pleins de choses. On s’installe dans nos lits superposés et on file à l’office du tourisme. L’idée c’était de dormir au camping de la ville mais on apprend qu’il est fermé depuis 2 ans! Heureusement Marisa a pu nous héberger encore une nuit! On va ensuite réserver un tour d’une demi-journée sur un bateau pour aller sur le canal de beagle et voir les manchots de Magellans, les manchots papous et gros coup de bol deux manchots empereurs traînaient par là (normalement on les voit seulement en Antarctique, ils sont trop beau!). Pour info, il existe 18 espèces de manchots (on en a vu 4 déjà 😜), les manchots ne volent pas. Le pingouin est en fait un oiseau et peut donc voler, il est donc physiquement complètement différent, il en existe que 2 espèces sauf erreur. On a vu aussi des petrelles, des albatros à sourcil noir et bien sûr des lions de mer.

Journée magnifique sur le bateau! Quelle beauté cette terre de feu! On serait bien allé en Antarctique mais là c’était carrément hors budget. Mais on l’a ajouter à notre liste des choses à faire! Ps: si vous avez besoin de photos de manchots, on en a une bonne centaine de côté 😂

De retour à Ushuaia, on s’organise un peu pour la suite. On a prévu d’aller marcher 3 jours dans le parc national et de quitter Ushuaia lundi direction Puerto Natales (Chili) pour aller dans un autre parc national, le Torres del Paine. On va donc réserver nos bus (18h et 3 bus pour y arriver) et faire nos provisions pour nos 3 jours de marche en autonomie. La vie est très chère à Ushuaia, plus que dans le reste du pays. Ils demandent donc 50 frs pour 2 pour faire 12km de bus jusqu’au parc national et 35 frs pour 2 pour entrer dans le parc national 🙃 après les campings sont gratuits. On s’était fait une raison à payer ce prix là pour marcher! Et on a rencontré un français à l’auberge de jeunesse, qui nous a expliquer qu’il venait de marcher presque 10 jours en dehors du parc donc tout gratuit! Autant vous dire qu’il nous a vite motivé à changer nos plans. On partira donc complètement ailleurs en payant juste 10frs de taxi pour nous emmener au point de départ et 30frs de nourriture pour les 2 pour 3 jours!

Après enfin une bonne nuit (merci le décalage horaire), on part à l’aventure avec notre application (maps.me) qui nous guidera, on l’espère sur le bon chemin. C’est parti, on arrive tant bien que mal à se faire comprendre par le chauffeur de taxi, qui nous dépose presque au bon endroit. Le français, nous avait dit que le début était un peu difficile à trouver. Effectivement, probablement que ce chemin est fermé, car il part d’une propriété privée. On se retrouve donc devant un portail fermé. On nous avait dit qu’il y avait un passage à côté. On a beau chercher, pas trouvé. Quelques secondes de réflexion, pour finalement enjamber le portail, oups. La propriété semble inhabitée sauf par une bonne dizaine de chiens enragés qui nous aboient (heureusement ils étaient tous attaché), on accélère quand même le pas des fois que cette propriété appartiendrait à grand trafiquant de drogue 😂. On se retrouve finalement, sur un chemin dans la bonne direction.

Le but est d’atteindre la Laguna Caminante pour la nuit. Après la forêt, on passe un col dans un décor lunaire.

 

On a toujours croisé personne, c’est génial, seul au monde ce qui n’aurait pas été le cas dans le parc national. Après une petite descente, on se trouve devant un panneau qui dit que la laguna Caminante est fermée. Oops deuxième infraction de la journée, on y va quand même. C’est magnifique, on monte notre petit camp pour la nuit (baptême de notre tente).

D’autres gens arrivent gentiment, tous argentins. On est bien, installé en pleine nature. Il est temps de faire à manger de la grande cuisine!

Merci Knorr

Après une longue nuit un peu fraîche et un bon petit-déjeuner local (tartine à la dulche de leche, ils en raffolent ici). On part pour la deuxième journée de marche. Plutôt tranquille, un peu plus de 10 km dans la forêt pour rejoindre notre deuxième campement! Le temps est gris, quelques gouttes de pluie mais rien de bien méchant. On croise quelques chevaux presque sauvages.

Campement installé au bord d’une rivière, on espérait voir des castors mais ils ne se sont pas montrés. On a vu par contre pleins de beaux oiseaux!

Héron X immense

Après une bonne nuit, au chaud cette fois. On entame la montée de 2h vers la laguna de Los Tempanos et le glacier de Vinciguerra. Une bonne grosse montée, le temps est couvert et la pluie commence. On persiste quand même et finalement, on se retrouve face à un joli lac et notre premier glacier de Patagonie. Petite pause au pied du glacier, autant vous dire qu’on est tout seul!

Longue descente sous la pluie, on croise quelques motivés qui montent maintenant! La fin du trek est dans un petit village avec un restaurant qui devrait pouvoir nous appeler un taxi pour le retour en ville dans notre auberge. Pendant la descente, j’avais fait part à Julien de mon inquiètude. C’est dimanche, le restaurant est peut-être fermé! Mais bon, comme on a appris à le faire pendant ce voyage, d’abord tu constates le problème et ensuite tu avises.

Inquiètude donc fondée, le restaurant est fermé, il pleut, on a déjà bien marché. Le village est mort, personne à l’horizon! Après quelques secondes de « oh merde ça soule! », on décide à continuer à marcher en espérant croiser quelqu’un.

Une centaine de mètres plus tard, une voiture! On l’arrête, on baraguine notre espagnol pour qu’ils nous appellent un taxi! Pas de réseau, donc finalement ils nous proposent gentiment de nous amener à Ushuaia! Un couple trop gentil, on discute un peu. Le gars nous demande ce que nous avons fait et où nous avons vu des chevaux, c’est lui le propriétaire! La dame nous dit qu’on a de la chance de venir de Suisse que ça à l’air trop beau et que si elle y va un jour elle aimerait faire le train panoramique!!!!! Trop drôle, on est quand même perdu au bout du monde! Finalement sur la route, ils voient un taxi vide et l’arrête, on les remercie milles fois et on grimpe dedans direction notre auberge!

Une bonne douche chaude et un bon repas s’impose! Demain matin très tôt, nous partons pour Puerto Natales (oui les 3 bus et 18h de trajet!)

Des becs 😙

Publicités

2 commentaires sur “Ushuaia, el fin del mundo

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :