Parc Torres del Paine

À Ushuaia, le réveil sonne ‪à 5h‬, on doit partir prendre notre premier bus. La personne qui a réservé les billets nous avait dit de se présenter ‪à 5h50‬ pour payer nos billets. ‪5h45‬, on est au guichet. Vous vous souvenez dans l’article précédent, je vous disais, en voyage, d’abord tu constates le problème ensuite on avise (évidemment toujours avec le sourire sauf quand il est nécessaire de pleurer cf: aventure en Inde 😂). Je disais donc ‪5h45‬, on est au guichet, et là pas de réservation à nos noms et le bus est plein. Je me doutais qu’en prenant trois bus ça pouvait poser problème à un moment donné, je pensais juste pas que ce serait dès le premier!

Bon, le mec nous dit d’essayer une autre compagnie de bus. On embarque les sacs et on file là-bas. C’est ‪5h50‬, le bus part dans 10 minutes. Heureusement, le bureau n’était pas loin, on y croit, ouf il reste des places! En fait, c’est le bus que les argentins prennent, c’est même moins cher! Du coup C’est parti, on enchaîne les bus et ferry parfaitement, on arrive même à gagner 2h sur notre itinéraire en changeant un de nos billets, bref un long chemin jusqu’à Puerto Natales, au Chili, porte d’entrée du parc Torres del Paine. Et nous voilà officiellement en Patagonie (environ 4 habitants au km2).

Un peu comme en Nouvelle-Zélande, c’est pas dérangeant de faire de la route ici. Les paysages sont magnifiques, des plaines à perte de vue contrastant parfaitement avec un ciel somptueux où le gris, le noir le blanc, le rose, la pluie, le soleil, les déclinaisons de bleus se mélangent pour former une toile digne des peintres les plus célèbres. Des arbres sans feuillages figés par le vent. En regardant ces paysages par la fenêtre du bus, je me dis que je me réjouis de découvrir la Patagonie et surtout de faire des photos! 😊

Après ce long voyage en bus, nous arrivons enfin ‪vers 22h‬ et filons direction notre hostel Zaltaxar. Nous retrouvons Valéria, chère collègue des urgences, eh oui le monde est petit même au bout du monde! Et sa copine Mélanie avec qui elle fait un long voyage en Amérique latine. On papote et on file se coucher!

Lendemain c’est repos, on se réveille tranquille et on va tenter de s’organiser pour aller au parc Torres del Paine. A savoir que dans ce parc, il y a deux treks de plusieurs jours à faire, le O et le W. Le W est initialement ce que nous avions prévu de faire sur 4 ou 5 jours. On s’était renseigné un peu et quand on regarde sur le net, on se rend compte que l’organisation est terrible voir impossible sur internet, car il y a plusieurs organismes qui gèrent les campings (différent entre l’est et l’ouest) et qui indiquent tous complet et des prix complètement hallucinant (par ex: 230$ pour 2 pour dormir avec sa propre tente, t’as un peu l’impression d’être pris pour un c**)!!! Bref, on avait un peu abandonné l’idée. Et puis, maintenant qu’on est quatre on se relance un peu l’idée en se disant qu’on peut du coup louer une voiture et dormir en camping un peu à l’extérieur du parc en faisant des randonnées à la journée!

Du coup aujourd’hui, objectif organisation. On commence par aller voir tous les trois organismes différents pour les campings, tous nous disent être complet sauf 1 mais pour une nuit à un endroit du parc, c’est déjà pas mal. Du coup, pour les deux treks qu’on aimerait encore faire, on fera des aller-retour. Ensuite, il faut trouver une voiture. On fait toutes les agences de locations qui nous disent « tengo nada », en gros rien pendant les prochaines semaines! Un peu désespéré, on tente une dernière et là miracle, une voiture de disponible! Parfait, derniers objectifs, faire les courses pour 4 pour 3 jours et louer du matos de camping pour les filles.

On rentre à l’auberge de jeunesse avec toutes nos courses et on discute un peu avec le gérant qui nous propose un autre plan! Son idée à lui est en fait bien plus économique, déjà qu’on pensait avoir bien économisé là c’est encore mieux! Il propose de nous amener très tôt le matin dans le parc (avant ‪7h30‬ tu paies pas l’entrée comme il y a personne au bureau, oops on continue nos infractions).

Ensuite, on va dans le camping où on voulait dormir mais qui est complet selon l’agence. Selon le gérant, il limite les places à 80 mais auraient 200 places de camping. Il nous dit d’essayer de leur demander en arrivant dans le parc et que s’ils ne veulent pas d’essayer de le faire à la chilienne (dixit notre ami chilien), revenir de trek après le dernier bateau (encore oops on a loupé le dernier bateau on est désolé mais on a pas le choix on peut dormir chez vous?). A la chilienne quoi! Incroyable mais comme c’est un chilien qui nous dit ça, on va pas se gêner! C’est parti on va tenter ça! On ne partira pas demain mais le jour d’après. Demain ce sera encore une petite journée tranquille mais ça fait du bien!

C’est parti pour notre trek dans le parc de Torres del Paine. Départ ‪à 5h30‬ de l’hostel. Notre ami chilien nous emmène donc pour prendre le catamaran en direction du camping. Nous passons l’entrée du parc ‪vers 7h30‬, il est fermé donc gratuit on va dire, il n’y a pas de barrières de toutes façon. Lever de soleil magnifique, les lièvres gambadent sur la route (on a eu quelques frayeurs!). Nous sommes bien en avance, le catamaran arrive ‪à 9h‬.

L’equipe du trek (très tôt le matin))

Pendant qu’on attend, une fille du parc vient nous demander si on a une réservation pour dormir (vu le matériel qu’on a et la tonne de nourriture on était pas très discret). Quand on lui dit non, elle nous dit qu’on ne peut pas y aller et qu’on doit laisser toutes nos affaires ici. Si, si señora, elle part, du coup on monte quand même sur le catamaran avec nos affaires et hop c’est parti! Première étape faite! On se pointe ensuite au camping (sans réservation et qui est censé être complet). C’est tout sourire et avec un grand « por favor!!!!!!!! » qu’on demande 2 places de campings 😊 et comme par hasard, il y en a! Parfait, on aura pas besoin de faire exprès de louper le bateau et on va pouvoir faire ce fameux trek W! On monte les tentes et c’est parti pour la première rando direction le fameux glacier Grey et son lac. Le beau temps est avec nous, le parc est vraiment superbe et quand on découvre ce magnifique glacier, on est tous subjugué par la beauté du paysage! On pourrait le regarder pendant des heures! Pause repas avec dîner de roi et sieste au soleil! Bonne marche de 6-7h environ.

Retour au camping, on a même le luxe de pouvoir prendre une douche chaude. Et on se cuisine une bon repas et une bonne nuit sous la tente

Lendemain, on part tôt pour aller à un point de vue sur les fameuses Torres. Le problème est que nous devons être de retour ‪à 18h30‬ pour prendre le bateau, pas le choix cette fois puisqu’on a une nuit réservée à l’autre bout du parc. Du coup, on décide de monter à un premier mirador et pas tout en haut, car sinon ça nous faisait environ 10h de marche sans les pauses donc départ pendant la nuit. Une fois de plus le temps est magnifique tout comme les paysages! Entourés de lac, de glacier, d’arbres qui semble peint couleur argent et le tonnerre des glaciers qui se détachent!

On marche quand même bien ‪6h30 aujourd’hui‬, on arrive à être à temps pour le bateau puis un bus et encore une navette jusqu’à notre camping. L’idée pour demain c’était de partir ‪à 1h du matin‬ pour monter voir le lever de soleil, mais comme on se couche ‪à 22h30‬ ça nous paraît compliqué! On se motive quand même pour un réveil ‪à 4h‬, départ ‪5h30‬ à la lampe frontale, on a la chance de voir un renard gris et des lièvres! Un peu difficile le réveil avec une bonne montée dans les cailloux, mais superbe lever de soleil.

Le jour se lève et nous permet de profiter de la vue, il est 10h quand nous arrivons au sommet après une montée plutôt pénible avec des grosses rafales de vent. Mais comme toujours, c’est vite oublié avec une aussi belle vue. Enfin, face à nous se dresse les Torres. Trois montagnes découpées dans le granit, bordée d’un glacier et de son lac opaque! Juste magnifique, on profite un maximum de la vue, le vent est trop puissant pour faire notre pique-nique là haut, on resdencend pour aller manger à l’abri du vent dans un camping. Appartement, on a eu une chance de fou avec le temps et de voir les montagnes, car très souvent il y a trop de nuages et apparemment ce matin là, on ne voyait pas le lever de soleil (ouf, bien fait de pas se lever ‪à 1h‬). En descendant, on croise pleins de gens qui monte alors qu’on était presque tout seul et surtout une gros nuage gris arrive sur les Torres! Au final, le départ ‪à 5h du matin‬ était parfait!

On redescend avec un peu de pluie et du soleil, on a pas eu la neige mais en tout cas en Patagonie, ça sert à rien de regarder la météo avant.

Arrivée au camping, on a le temps de se poser un peu, manger une glace 🤗 et se préparer pour aller prendre un bus pour nous ramener à notre hostel de Puerto  Natales. Depuis le bus, on voit pleins de guanaco (idem que le lama mais sauvage) et des nandous (comme des petites autruches) et 10 minutes plus tard tout le monde dort profondément!

Finalement, un casse tête pour organiser ce trek, mais même sans avoir rien réservé à l’avance c’est possible en plus « à la chilienne » c’est beaucoup moins cher (environ 150 frs/par personne pour 3 jours sachant qu’une nuit en refuge ou même sous tente peut coûter jusqu’à 130$ 🤣) et surtout c’était drôle d’organiser tout ça les 4!  Nos chemins se séparent avec Valéria et Mélanie avec qui on a passé une super semaine! Bon voyage les filles! Pour nous demain, c’est bus direction El Chalten, en Argentine pour aller découvrir le fameux Fitz Roy en faisant un trek de quelques jours.

Des becs 😗

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :