L’extrême nord du Chili

Nous quittons la Patagonie, avec des images merveilleuses dans la tête. Deux vols, nous font traverser entièrement le pays, direction Arica, l’extrême nord du Chili à quelques pas de la frontière péruvienne. Arica est une ville sans grand intérêt, connue principalement par les surfeurs pour ces belles vagues. Il y pleut environ 1mm par an, elle se situe à 0m d’altitude.

On s’y arrête uniquement pour prendre notre voiture de location, mais voilà comme on a fait la réservation le jour d’avant, la voiture en question n’est pas arrivée. Il nous prête un pick-up pour aller en ville en attendant que notre voiture arrive. On profite pour prendre le soleil et faire quelques courses. ‪A midi‬, on retourne à l’agence. Notre voiture n’arrivera pas avant 17h, ça nous arrange pas ça!

Finalement, nous décidons de garder le pick-up que le manager de l’agence nous fait au même prix que l’autre + un jerrican d’essence! Parfait, on part donc à l’aventure avec notre monstre. La première étape est le petit village de Putre à environ 2h de route mais 3500m d’altitude! Les paysages défilent et changent en fonction de l’altitude. D’abord, un désert infini, aride et une chaleur étouffante. Puis gentiment, les cactus apparaissent et disparaissent pour laisser place à d’autres plantes mangées par les Vigognes et autres lamas et nandous.

Un régal pour les yeux, sur la route on s’arrête chez Alexis et Andrea pour boire un maté de feuille de cocas (prévention naturel contre le mal d’altitude). Alexis et sa femme vivent dans le désert depuis 40 ans, ils ont eu 6 enfants. Loin d’absolument tout, ils se sont construit une maison complètement dingue et décorée de manière originale et farfelue avec pleins d’objets de récupération. Ils ont également une famille de chien avec pleins de chiots 😍 et accueillent les voyageurs de passage. On a passé presque 2h à discuter de tout et de rien avec Alexis qui a une excellente philosophie de vie!

Maté de coca chez Alexis

On reprend la route direction Putre, on arrive à l’hostal Cali tenue par un couple de petits vieux chiliens beaucoup trop gentils même si on comprend pas toujours tout! On se cuisine des pâtes vite fait, petit tour dehors pour admirer les couleurs du ciel et nuit bien méritée après un long voyage depuis la Patagonie avec très peu de sommeil.

Petit-déjeuner avec notre infusion aux feuilles de cocas, car aujourd’hui on va encore prendre de la hauteur, on part visiter le parc national de Lauca et le plus haut lac d’altitude du monde, le lac Chungara à 4571m.
Sur la route, on croise beaucoup de vigognes (qui sont sauvages contrairement aux lamas), on croise aussi des lamas (ils ont des pompons sur les oreils pour que les propriétaires les reconnaissent).

Les paysages sont complètement dingues. On avance et d’un coup, on fait les deux un grand « OH » en voyant se dresser en face de nous, le cône enneigé du volcan Parinacota à plus de 6000m.

On arrive ensuite gentiment au lac où l’on découvre quelques flamants roses et des canards. On se balade autour du lac, il fait bien frais à cette altitude.

On rentre ensuite gentiment à Putre avec pleins d’arrêts sur la route. Dont un au milieu de nulle part où nous avons découvert un animal complètement inconnu de notre part. La viscache, corps de lapin, queue d’écureuil et qui saute comme un kangourou 😂.

Soirée tranquille à Putre et repas du soir dans une petite taverne locale où Julien déguste à mon grand désespoir, le steak d’Alpaca.

Lendemain matin, on part tôt en direction du Salar Surire (désert de sel) en passant par le parc national de Las Vicuñas (permet de protéger la vigogne et le nandous). Les paysages sont vraiment incroyables. On est seul au monde sur la route, on traverse des rivières avec notre super 4×4, on s’arrête dans des villages fantômes.

Et finalement, au loin on aperçoit une immense tâche blanche, le salar. C’est TROP beau! On se balade au bord des lacs pour admirer les paysages et les flamants roses!

Ensuite, conduite de brousses, on traverse deux autres parcs nationaux. On se croirait dans la course Paris-Dakar et en plus on a gagné!

On passe la nuit dans le petit village de Pozo Almonte. Lendemain, on reprend la route direction San Pedro de Atacama, on a hâte de découvrir son salar, ses lagunes, ses geysers et ses étoiles.

Des becs 😘 à bientôt

Famille de Lamas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :