Providencia

La fin de l’aventure approche. C’est pourquoi nous avons décidé de finir en beauté, mais surtout calme et repos. En cherchant où plonger en Amérique du Sud, nous étions tombés sur Providencia. En fait, San Andres et Providencia sont deux îles au large du Nicaragua qui appartiennent à la Colombie et qui possèdent la troisième plus grande barrière de corail du monde. Ça nous paraissait être une bonne option. Après le trek à la cité perdue et Carthagène des Indes, nous prenons un avion direction San Andres, puis un petit avion direction Providencia (17 minutes de vol, une dizaine de personnes dans l’avion). Possibilité d’y aller en catamaran, mais mal de mer assuré et si le temps est mauvais les départs sont annulés. On a donc pris l’avion pour être sûr d’y arriver.

Sur l’île, plusieurs hôtels et posada (maison d’hôte). On avait réservé sur airbnb à la posada Ashanty, Kildren et Sumaya nous accueille à l’aéroport et nous présente notre appartement pour 10 jours. Chambre, salle de bain, cuisine et petite terrasse. Parfait, on va pouvoir se réhabiliter à la vie en appartement 🤣.

On loue aussi un scooter histoire de pouvoir se balader où on veut, ça les fait rire quand Julien demande s’il y a des casques. Les seuls à en mettre, se sont les policiers! Premier soir tranquille à la maison et le lendemain, on part à la recherche d’un centre de plongée. On se rend chez Felipe diving, recommandé par notre hôte et bon commentaire sur tripadvisor. On plongera avec eux le lendemain et pour 5 jours.

On part à la découverte de cet petite île entourée d’eau turquoise, bleu ciel, bleu roi…. Une île où il y a très peu de touristes, et l’ambiance y est détendue. Peace and love, Bob Marley est dans tous les coeurs et la musique reggae résonne partout! L’atmosphère parfaite pour se détendre.

On se rend sur la petite île de Santa Catalina, reliée à Providencia par le pont des amoureux.

 

Balade jusqu’au rocher de la tête du pirate Morgan. Le célèbre capitaine Morgan aurait caché son trésor sur cette île. On a cherché mais à part du rhum, on a pas trouvé d’or!

Après cette balade éprouvante (au moins 15 minutes de marche), la baignade est bien méritée! Eau translucide à 29 degré, on est bien.

Playa Santa Catalina

Le lendemain, première plongée, eau chaude, visibilité parfaite, beaucoup de coraux et de requins. Comme presque partout dans les Caraïbes, il y a un poisson, la rascasse volante, qui est arrivée aux Caraïbes notamment parce que des gens les ont jetées après s’être rendu compte que c’est joli dans un aquarium mais ça mange tous les autres poissons. Ce poisson est certes très beau, mais il n’a pas sa place dans l’indo-pacifique. Aux Caraïbes, il est capable d’anéantir 50m2 de poissons et coraux en un mois, car dans l’eau chaude il se reproduit tous les 5 jours et pond jusqu’à 100’000 oeufs! C’est pour ça qu’ici, ils le tuent et les laissent pour les requins ou les dégustent en ceviche. Mais si rien n’est fait, il n’ y aura bientôt plus de poissons aux Caraïbes.

Quand tu plonges et quand tu chasses la rascasse, tu te fais pleins de copains requins du coup et aussi une remora (les poissons qui s’accroche aux requins qui a essayé de s’accrocher à moi pendant la moitié d’une plongée!)

 

On décide également de faire une plongée de nuit sur une épave qu’on avait déjà visité de jour. Les plongées de nuit sont toujours surprenantes. On y voit des créatures impossible à voir de jour et surtout on a pu s’amuser avec le planctons phosporescent sur fond de beat box avec notre dive master Pichi!
C’est magique…sous l’océan….sous l’océan!

 

Du coup, nos journées ressemblaient à ça. Plongées le matin jusqu’à midi, petit repas à la maison, sieste dans le hamac et exploration des plages désertes de l’île, sans oublier d’apporter de la nourriture aux chiens et chats. Coktails apéro et repas! Semaine détente absolue, il manquait juste un massage journalier sur le planning 😊.

L’île est toute petite, chaleureuse et colorée comme ces arrêts de bus ou déco pour les fleurs faite avec les bidons d’eau ou des vieux pneus.

 

Après cette petite semaine de plongée, ils nous restent encore quelques jours. Nous prenons une matinée pour grimper jusqu’au sommet de l’île. The Peak, situé à 360m au dessus du niveau de la mer. Jolie balade dans la jungle avec les grenouilles et lézards colorés.

 

Après-midi farniente évidemment et Julien s’est amusé avec son drone. Repas fruits de mer sur la plage et feu de bois.

 

Lendemain, dernier jour à Providencia. On part avec notre hôte en snorkeling. Ouahouuu c’est tellement dingue ces couleurs.

 

On croise encore une tortue, un requin nourrice, raies et autres poissons en tout genre et on fait nos adieux au monde sous-marin… pour quelques temps, pas trop longtemps on espère!

On cherchait une langouste pour notre repas du soir mais pas trouvée. On a trouvé un gros coquillage que notre hôte nous a cuisiné comme ils le font sur les îles, un régal! Demain matin départ de Providencia pour passer une journée à San Andres et grand départ pour la Suisse. San Andres est la voisine de Providencia, plus grande et plus touristique. On y trouve en effet des dizaines de duty free qui attirent beaucoup de colombiens du continent.

On part bientôt, mais une chose est sûre, on reviendra en Colombie. C’est un pays magnifique qui mérite vraiment d’être découvert!

Les amoureux 😍

A la proxima vez Colombia, te quiero mucho!

Des becs 😗

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :